fbpx

Les 10 aliments à éviter quand on a des problèmes de thyroïde

thyroide aliment interdit
Temps de lecture : 3 minutes

Lorsque l’on a des problèmes de thyroïde, il est essentiel de surveiller ce que l’on mange.

Certains aliments peuvent interférer avec le bon fonctionnement de la glande thyroïde et peuvent même aggraver les signes associés. Cela est particulièrement important en cas de thyroïdite d’Hashimoto.

Voici une liste des 10 aliments à éviter si vous avez des problèmes de thyroïde :

thyroide aliment interdit

1- Gluten : Les produits contenant du gluten, comme le blé, l’orge et le seigle, peuvent aggraver les symptômes d’hypothyroïdie. Des études montrent que la gliadine, une fraction protéique du gluten, peut se retrouver dans la circulation sanguine chez certaines personnes dont l’intestin est fragilisé, en cas de maladie cœliaque (intolérance au gluten) notamment. Des anticorps vont alors être fabriqués pour neutraliser cette gliadine. Or la structure moléculaire de la gliadine est très proche de celle du tissu thyroïdien. Les mêmes anticorps peuvent alors attaquer la thyroïde et déclencher ou renforcer sa destruction en cas de maladie d’Hashimoto. On recommande donc aux personnes souffrant de problèmes de thyroïde d’éviter le plus possible le gluten.

2- Produits laitiers : Les produits laitiers peuvent interférer avec la capacité de votre corps à absorber les hormones thyroïdiennes. Évitez donc la prise concomitante de produits laitiers avec la prise d’un traitement par hormones thyroïdiennes de synthèse. Il reste important d’apporter tous les jours certains nutriments comme le calcium et la vitamine D présents dans les produits laitiers. Privilégiez plutôt les laits de brebis ou de chèvre au lait de vache qui provoque plus facilement des inflammations du système digestif, ce qui peut être problématique notamment dans le cas de maladie auto-immune comme la thyroïdite d’Hashimoto.

3 – Aliments Ultra-transformés : Les aliments ultra transformés types biscuits apéritifs, viennoiseries industrielles, corn flakes, sont souvent riches en sucres, en acides gras saturés, en additifs chimiques, et en sodium, ce qui peut favoriser une rétention d’eau et un gonflement des tissus pouvant accroitre les symptômes de l’hypothyroïdie.

4 – Aliments riches en sucre : Un excès dans l’apport des aliments riches en sucre rapide tels que les bonbons, les gâteaux et les boissons sucrées, peuvent interférer à terme avec la capacité de votre corps à produire des hormones thyroïdiennes.

5 – Aliments riches en gras saturés : Les aliments riches en acides gras saturés, tels que les viandes rouges, les charcuteries, les produits fris, pannés, les viennoiseries et les produits à base de laits entiers, peuvent entraîner une inflammation et une rétention d’eau qui peuvent aggraver les symptômes de l’hypothyroïdie ainsi que les risques cardiovasculaires.

thyroide aliment interdit

6 – Aliments riches en soja : Les aliments riches en soja, comme le tempeh, le tofu et le yaourt de soja, contiennent des phytoestrogènes et peuvent interférer avec le bon fonctionnement de la thyroïde.

7 – Aliments riches en goitrogènes : Les aliments riches en goitrogènes, tels que le chou et le brocoli, peuvent interférer avec la capacité de votre corps à produire des hormones thyroïdiennes et renforcer les goitres associés aux dysfonctionnement thyroïdiens.

8 – Aliments riches en produits chimiques : Les aliments contenant des pesticides, des herbicides et d’autres produits chimiques dit perturbateurs endocriniens, peuvent perturber le bon fonctionnement de la glande thyroïde. Évitez donc au maximum les aliments non certifiés bio.

9 – Aliments riches en sel : Manger trop de sel peut entraîner une rétention d’eau et un gonflement des tissus, ce qui peut aggraver les symptômes de l’hypothyroïdie. Il est recommandé de limiter l’apport en sel à moins de 5 grammes par jour. Évitez donc de rajouter du sel sur vos assiettes, privilégiez plutôt des condiments (poivres, épices), bien meilleurs pour votre santé.

10 – Le Café : Une consommation excessive de café peut entrainer une fatigue des glandes surrénales, entrainant à leur tour un dysfonctionnement de la glande thyroïde. Il est conseillé de ne pas prendre plus de 3 cafés par jour. Le dernier café doit toujours être pris au minimum 5 heures avant de se coucher afin de ne pas interférer sur la qualité de votre sommeil, particulièrement importante pour les personnes ayant une thyroïde fragile.

En conclusion, si vous avez des problèmes de thyroïde, quelques modifications dans votre alimentation sont à prévoir. Il est conseillé de limiter votre consommation des 10 aliments mentionnés ci-dessus. Cela pourra aider à réduire les signes associés et à améliorer votre santé.

Retrouvez plus de conseils sur le blog de Nathyroïd.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *