fbpx

Protéger sa thyroïde des perturbateurs endocriniens

Temps de lecture : 2 minutes

Ils sont présents partout autour de nous. Les perturbateurs endocriniens sont les ennemis invisibles de notre thyroïde.

Des éléments chimiques peuvent interférer avec les hormones thyroïdiennes à différents niveaux, notamment sur leur synthèse, leur transport dans le sang et leur action au niveau de l’organisme. Les dérivés halogénés, c’est à dire des éléments contenant dans leur structure des atomes de Chlore, Brome ou Fluor, seraient les principaux responsables de perturbations endocriniennes au niveau de la thyroïde.

Voici nos conseils pour éviter les perturbateurs endocriniens :

Attention aux ustensiles antiadhésifs :

Ils contiennent généralement des composés perfluorés qui, sous l’effet de rayures et de la chaleur, vont contaminer les aliments. Jetez vos vielles poêles et privilégiez la cuisson dans des casseroles en fonte ou en acier inoxydable.

Choisissez les bons contenants alimentaires :

Boites à pizza ou à gâteau, gobelets en carton, peuvent être fabriqués à partir de composés perflurorés qui au contact d’un aliment chaud, vont contaminer celui-ci. Préférez une tasse en porcelaine, en verre ou en inox pour boire votre café ou votre thé.

Évitez le plastique au micro-ondes :

Le plastique, comme le PVC, contient souvent du Chlore et des phtalates, perturbateurs reconnus de la thyroïde. Encore une fois, il faut éviter de chauffer des denrées alimentaires dans ce type de contenant. Idem pour les films plastique qui recouvrent les plats.

Méfiez-vous des retardateurs de flamme :

Ils sont présents dans certains tapis, textiles d’ameublement, canapés, rideaux…

Ces tissus sont imprégnés de retardateurs bromés nocifs pour la thyroïde.

Il existe un label, Oeko-Tex qui garantit des produits fabriqués sans composants nocifs.

Choisissez bien vos vêtements :

Les imperméabilisants ou déperlants sont fabriqués à partir de composés perfluorés. De même certains imprimés sur les sweats et les tee-shirts sont en PVC, à évier donc.

Il est recommandé de toujours laver un vêtement neuf avant de le porter pour la première fois.

Sélectionnez vos produits d’hygiène :

De nombreux produits cosmétiques, essentiellement parfumés, peuvent contenir des phtalates. Vérifiez bien la composition des produits avant de les acheter.

Plusieurs applications à télécharger sur votre téléphone pourront vous aider tels que Yuka, QuelCosmetic, INCI Beauty pour décrypter les formules.

Préférez les produits bio :

Les pesticides peuvent être dangereux pour la thyroïde, notamment les composés organochlorés. Privilégiez autant que possible les produits bios ou cultivés sans pesticides.

Surveillez l’eau du robinet :

Celle-ci est désinfectée à l’aide de chlore. Dans certaines régions, les nitrates sont un véritable problème. Vous pouvez vérifier la composition de l’eau potable auprès de votre mairie. Il est recommandé de ne pas boire d’eau du robinet lorsque la teneur en Chlore dépasse 15 microgrammes par litre et d’éviter d’utiliser l’eau pour les biberons d’un nouveau-né pour des concentrations supérieurs à 4 microgrammes par litre.

Les nitrates doivent rester en dessous de 50 milligrammes par litre.

Il est important de se préserver des perturbateurs endocriniens, particulièrement chez les personnes ayant une fonction thyroïdienne altérée. Une hygiène de vie saine couplée à une alimentation équilibrée apportant l’ensemble des micronutriments essentiels à l’équilibre de la thyroïde, contribueront à votre bien être.

Le Laboratoire Papillon a créé NATHYROÏD, un complément alimentaire spécialement formulé pour l’équilibre naturel de la thyroïde. Cliquez ici pour en savoir +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer